Entendons nous ce que l’on nous dit, ou ce que nous « voulons » entendre?

Chinese Whispers

Entendons nous ce que l’on nous dit, ou ce que nous « voulons » entendre?

Tous les jours, j’entends des histoires, et j’en raconte.

Tous les jours j’interprète ces informations, parfois sans même le réaliser, celles que je dis, celles que j’entends. Mes réactions sont certes dictées par l’histoire en question, mais aussi par mes propres filtres. Et vous ?

Et tous les jours ces histoires alimentent notre vision de la vie, de notre vie. Alors la question me semble importante : quelle histoire racontez-vous, quelle histoire entendez-vous ? Est-ce que cela correspond à ce que vous voulez raconter ou entendre ?

Prenez l’histoire de mon dernier réveillon par exemple… J’ai trouvé très intéressant de constater ce que les personnes à qui je le racontais entendaient, selon leur propres filtres. Quels sont les vôtres?

En début d’année, c’est la question classique : comment s’est passé ton réveillon ? La réponse politiquement correcte est : « c’était génial ».

D’ailleurs je considère que mon réveillon était effectivement chouette, mais ce n’est pas l’avis de tout le monde.

Quand je le raconte, la première réaction est en général « oh, ma pauvre ! ».

Voici ce que ces personnes entendent : « Je suis allée en France pour les fêtes, et j’ai pris la voiture et donc le ferry (puisque j’habite en Irlande). En été, c’est une agréable croisière de 18 heures au mieux. Dans le cas présent, il y a eu un délai de 9h à l’aller, et 24h au retour, et les deux voyages ont duré plus de 20 heures et traversé une tempête. A cause du retard du retour, nous avons en fait passé le réveillon en mer, au milieu de la tempête. »

Effectivement, vu comme ça, pas forcément attrayant, me direz-vous.

Avez vous observé VOTRE filtre en lisant ceci ? Si la simple pensée d’une vaguelette vous donne mal au cœur (tapotez !!! Surtout les poignets!), vous avez déjà arrêté de lire ou d’écouter ! Si vous ne vous sentez pas concerné par le mal au cœur, cette histoire peut ne pas vous toucher particulièrement.

Voyons la seconde partie de l’histoire, celle que peu de gens entendent la première fois, à moins que je n’insiste.

Ce « réveillon » a été pour moi l’occasion de beaucoup de gratitude.

Gratitude parce ces circonstances étaient le résultat d’un choix conscient. Comme tous ceux qui font cette traversée plus ou moins régulièrement, je connaissais les risques et il se trouve que j’aime la mer, y compris en tempête. Je sais que l’équipage, le navire et le capitaine sont de confiance. Les délais étaient le résultat d’une décision réfléchie de leur part pour passer la tempête au meilleur moment possible, en termes de confort et de sécurité.

Enooorme gratitude parce que j’avais une cabine et un lit douillet dans lequel j’ai passé les moments les plus remuants à me faire bercer et masser le dos par chaque vague 🙂 L’occasion de penser avec compassion à tous ceux qui au moment où vous lisez ceci, se trouvent en mer dans des circonstances difficiles, voire très difficiles, voire dangereuses. Et de leur envoyer amour et lumière… C’est peut être le moment pour vous d’utiliser ce protocole d’EFT : Remplacer l’inquiétude par l’amour 🙂

Gratitude parce que j’avais tous mes outils avec moi bien sûr. Au plus fort de la tempête, il y a bien eu quelque moments de doutes, d’inconfort. Il y a des cas où l’on peut et doit agir face à un risque. Dans ce cas cependant, la meilleure action possible était de me rappeler ma confiance en l’équipage et de sortir ce dont j’avais besoin à ce moment de ma boite à malice : EFT, bien sûr, Tong Ren, Ho’oponopono, affirmations… Chaque moment de doute ou d’inconfort est en fait une occasion de faire un peu de ménage émotionnel en moi !

Gratitude car je me suis prise plusieurs fois à rire toute seule en repensant à la scène mémorable que vous pourrez voir à la minute 28:20 du film « La légende de 1900, le pianiste sur l’océan » (ça dure 5 mn. Si vous êtes sujet au mal de mer, tapotez la première minute, et après, vous n’y penserez sans doute plus! Si vous aimez le piano, vous pourriez avoir envie de voir tout le film, en particulier « le duel ». Je vous laisse découvrir!)

Gratitude pour tous ceux et toutes celles qui au fil des années et plus récemment ont partagé ou partagent avec moi tous ces outils et me permettent d’apprendre un peu plus chaque jour. Ils et elles se reconnaîtront…

Gratitude parce que ce voyage m’a offert l’occasion de partager l’EFT avec d’autres passagers, et c’est toujours un plaisir de voir quelqu’un retrouver le sourire après quelques tapotements!

 

Observons à nouveau ce que vos filtres ont laissé passer… Qu’avez-vous retenu de cette histoire au final? Le mal de mer ? Ou autre chose ?

La prochaine fois que vous ressentez une réaction désagréable en entendant quelque chose, peut-être sera-ce l’occasion de tapoter pour la partie de vous ou de votre vie qui a déclenché cette réaction ?

Dans l’autre sens, si une personne interprète ce que vous lui racontez différemment de ce que vous vouliez exprimer, peut être que ce n’est pas par rapport à vous ou à ce que vous dites, mais par rapport à l’écho que votre histoire déclenche pour cette personne ?

 

Cela vous donne-t-il des idées à tapoter?

Aucun commentaire

Publier un commentaire