La Boite à Outils du Confinement

Confiner, cloîtrer, cantonner, claustrer, enfermer, isoler…

Lorsque le confinement est un choix, la personne qui s’isole sait pourquoi elle fait ce choix, et a de ce fait un objectif, et donc une sorte de contrôle dans ce choix.

Lorsque le confinement est imposé, c’est une toute autre histoire. Que nous habitions seul ou avec une famille ou une communauté, au bout du compte, le résultat est le même, nous nous retrouvons face à nous-même, et donc.. notre pire ennemi(e)… et notre meilleur(e) ami(e)!

Et si le confinement qui vous mène sur cette page vous permettait de trouver ce/cette meilleur(e) ami(e)?

Comme pour toute boite à outils, il s’agit pour vous de choisir le ou les outils qui vous plaisent, vous intéressent, vous intriguent à l’instant où vous ouvrez la boite à outils. Alors bonne pioche!

Revenez à Votre Pourquoi

Vous est-il déjà arrivé d’aller à un endroit où vous avez l’habitude d’aller, et de vous rendre compte en arrivant que vous n’avez pas vraiment vu passer le chemin, vous ne vous rappelez peut-être pas d’être passé(e) ici ou là. Nous fonctionnons souvent en « autopilote », sans vraiment nous demander pourquoi.

Lorsque nous nous retrouvons en confinement, le « pourquoi » reprend tout son sens. Pourquoi moi? Pourquoi maintenant? Pour quoi faire? Prenez le temps de trouver VOTRE Pourquoi.

  • Si la réponse qui vient est « parce qu’on m’y oblige », vous avez probablement tout un tas de récriminations et émotions qui arrivent. Vous pouvez les énoncer à voix haute ou basse et juste tapoter en même temps. Videz votre sac. Vous pouvez aussi l’écrire, détailler, raturer, le processus d’écriture est très libérateur en lui même. Relire en tapotant, c’est mettre le turbo!
    Refaites-le régulièrement et voyez ce qui se passe pour vous. Est-ce que de nouvelles idées arrivent?
  • Quand la réponse devient quelque chose du genre: « Parce que c’est pour moi le meilleur moyen de me garder en sécurité, moi et ceux que j’aime » voire  » et je choisis d’utiliser ce temps pour …. » cela devient un choix personnel. Beaucoup plus facile à vivre, non?
  • Quand vous avez le (ou les) Pourquoi qui VOUS correspond, qui VOUS appartient, alors vous pouvez l’écrire, l’afficher comme un rappel, voire tapoter en boucle en le répétant calmement, une fois par point. Vous pouvez aussi l’utiliser comme une affirmation que vous pouvez ramener à votre conscience dans les moments les plus difficiles.

Exercice physique

Etre dans un espace restreint peut vite devenir synonyme d’inactivité. D’un autre côté, avoir du temps devant soi peut aussi être une opportunité de bouger. Pour le plus grand plaisir de vos cellules, et de votre moral.

Je pratique le matin depuis bien longtemps une routine de 10 à 20 minutes de qi gong, selon mon planning et mon humeur. J’ai un jour passé quelques jours chez une amie qui a trouvé que ma routine lui plaisait bien. Du coup nous avons continué à le faire ensemble en vidéo whatsapp. Double plaisir de faire et de partager!

  • Identifiez le type d’activité qui vous plait : musculation, salsa et autres danses, yoga, Qi gong, Tai Chi, gym.
    Explorez, essayez, variez si vous voulez.

  • Créez VOTRE routine, youtube vous fournira toute l’inspiration que vous voulez si besoin! Il existe aussi des apps pour quasi tous les goûts.
    Je mets ici des liens vers quelques routines Qi Gong qui m’ont aidée à construire la mienne :
    En anglais : Lee Holden’s Morning Routine , Mimi Kuo-Deemer’s 8 Brocades , routine de respiration apaisante du Temple Shaolin Européen
    et en particulier en ce moment en français la routine spéciale système immunitaire de Matire KE Wen à Paris (et toutes ses autres vidéos)

  • Instaurez un temps quotidien pour pratiquer. De préférence au lever ou au coucher, comme pour les dents, faites-en une habitude. Et comme pour les dents, le vrai bénéfice est à long terme…

  • Partagez-le avec d’autres membres de votre foyer, ou des ami(e)s par skype, whatsapp, zoom…


Tapotez, bien sûr!

Lorsqu’on se retrouve face à soi même, ou enfermé contre son plein gré dans un environnement conflisctuel, de nombreuses émotions « contrôlées » en temps « normal ». Ces émotions peuvent très vite devenir la pire des prisons. La bonen nouvelle est que personne ne peut ressentir vos émotions à votre place, et vous êtes donc la personne la mieux placée pour les changer! Et évidemment, l’EFT est mon outil de prédilection! Voici quelques idées.

  • Toilette émotionnelle
    Si vous n’avez pas encore suivi mes 21 jours de toilette émotionnelle, aujourd’hui me semble un bon moment pour commencer, non? Vous pouvez vous inscire ici.

    Et si vous l’avez déjà faite, pourquoi ne pas la refaire ou sélectionner chaque jour un tapping qui vous innspire. A consommer sans modération! Pensez aussi à modifier le tapping avec VOS mots quand ils se présentent à vous.
    Pour inspiration, le quarté gagnant des tappings les plus utilisés à cet instant est :
    Je respire!
    Colère, chère colère
    Tristesse, je t’écoute
    La digestion facile

  • Les Tapotrucs
    Des « trucs » pour tapoter facile.
    Je les mets à jour régulièrement. Vous trouverez ici cette boite à outils dans la boite à outils!

Les vaccins émotionnels anti-stress

En règle générale, je tends vers une formulation positive des choses. Mais parfois il est bon d’appeler un chat.. un chat! Le stress ambiant est envahissant.. quand on ne sait pas quoi y faire! Puisque vous lisez ceci, VOUS savez que vous avez une autre option, n’est-ce pas?

Que ce soit par les informations (Télé, internet, journal…), par nos contacts extérieurs (transports en communs, courses, travail…), par nos amis (téléphone, SMS, appels vidéos…), par les membres de notre foyer… ou par nous-même, nous sommes à un moment ou un autre soumis à la contagion du stress ambiant, du « et si » version catastrophe ou du moins négative, des colères, tristesses, révoltes et autres râleries. Et si vous aviez le choix d’éviter cette contagion? Même quand vous êtes coincé(e) dans un espace « toxique » et en compagnie de personnes qui ne partagent pas forcément vos convictions, voici quelques options.

  • Tapotez et respirez, les tapotements sur les doigts sont très utiles en société

  • Ho’oponopono, avec ou sans tapotements

  • « Merci, non merci » :
    L’idée ici est de vous approprier une formule qui vous parle et qui résume pour vous quelque chose du genre :
    « Je comprends que tu crois/penses/ressens ….., c’est ton droit et je te l’accorde, merci de partager cela avec moi, mais non merci, je ne souhaite pas porter ce que tu crois/penses/ressens, j’ai assez à faire avec ce que JE crois/pense/ressens, et c’est mon droit de faire mes choix. Merci beaucoup! »
    ou plus simple, selon les cas
    « J’entends ta peur, je te la rends, et je t’aime »
    Soyez créatif!
    Cette formule est POUR VOUS. La personne que vous avez en face de vous est sans doute bloquée dans sa position et incapable d’en changer pour l’instant. A quoi bon se battre contre un mur?
    En vous répétant votre formule en vous (en tapotant du bout des doigts si possible), vous vous donnez le choix de ne pas prendre sur vous et absorber des croyances / pensées / ressentis qui ne vous appartiennent pas et ne vous correspondent pas. Là où ça peut devenir amusant (avec de la pratique en général, mais parfois très rapidement) c’est le jour où vous réalisez que le conflit s’évacue de lui même…

  • Si la ou les personne(s) en question déclenche(nt) une réaction forte chez vous, vous pouvez mettre tout ça sous le tapis, si ça marche pour vous! Pour moi, je préfère une option plus épicée!
    Trouvez une formule qui exprime ce que vous croyez/ressentez/pensez de cette personne, exprimez-le CLAIREMENT et rajoutez une ouverture.
    Par exemple « tu es une personne exaspérante et c’est OK pour moi ».
    NON, vous ne le dites pas à voix haute en criant sur la personne!!! Mais à l’intérieur à nouveau, en tapotant sur vos doigts et en respirant aussi calmement que vous pouvez peut-être?



Ouvrez vos poumons

On le sait, les Coronaviruses sous toutes leurs formes s’attaquent à notre respiration. Plus nous connaissons notre respiration, plus nous la développons, mieux nous pouvons nous protéger, et le cas échéant, retrouver la saté plus vite. Une assurance si l’on veut. Les exercices possibles sont multiples. Trouvez la combinaison qui vous convient et pratiquez autant que possible.

  • Respirez simplement en conscience en comptant vos respirations. vous trouverez sur internet de multiples options pour exercer votre cohérence cardiaque (en gros inspirez en comptant 5 et exprirez en comptant 6) les variations sont infinies. VOus pouvez imaginer que vous respirez par le coeur. Ou encore visualiser que vous inspirez une couleur ou une émotion ou un ressenti qui vous fait du bien, et expirez ce dont vous n’avez plus besoin au fur et à mesure (stress, angoisses etc..). Là encore avec la pratique, vous réaliserez que décider de « rentrer en cohérence » vous amène la paix plus vite que prévu.

  • Explorez les exercices de yoga, Tai Chi, Qi gong liés à la respiration ou aux poumons… Vous avez deviné ? Oui, exactement, pratiquez!

  • Tapotez bien sûr.
    par exemple avec cette vidéo Je respire! , ou pas!

Cultivez amours et amitiés!

Le confinement avec internet, ce n’est pas tout à fait le confinement… Et si vous profitiez de ce moment pour prendre soin de votre connexion avec ceux qui vous sont chers, à quelque degré que ce soit?

  • Si vous êtes confiné en famille ou avec des amis, profittez de ce temps pour renforcer le lien, et éventuellement réparer les fragilités et les conflits. Ressortez les jeux de société, faites des activités physiques ou créatives ensemble…

  • Pour les personnes que vous ne pouvez pas serrer dans vos bras pour le moment, découvrez ou utilisez les plaisirs des communications vocales ou visuelles avec vos proches, ou moins proches.

Cultivez-vous, explorez

Ne vous êtes vous jamais dit : « ah si j’avais du temps, j’aimerais bien…. »

Dessiner?
Apprendre une langue?
Jouer de l’instrument de musique qui prend la poussière dans un coin?
Visiter des musées? (eh oui! La visite virtuelle ça existe!)

Que feriez vous si vous aviez du temps? Eh bien vous l’avez maintenant!

Si vous avez d’autres idées que vous aimeriez partager, ou des suggestions pour améliorer cette page, ou des idées de sujets à tapoter, n’hésitez pas à me contacter ici.

Et si ce confinement devenait un terrain de découvertes positives de vous-même?

A bientôt!

PS : cette page sera complétée modifiée dans les jours prochains. Inscrivez-vous à la lettre d’information si ce n’est déjà fait pour être … informé(e) !

Recevoir la lettre d’information

www.ChristineDisant.com utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter et vous transmettre des mises à jour ainsi qu’à des fins commerciales. Merci de nous préciser comment vous souhaitez être contacté:

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé le pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à christine.disant@practicallearners.com. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

Nous utilisons Mailchimp pour distribuer la lettre d’information. En cliquant sur « Je m’inscris », vous donnez votre accord pour que votre information soit transférée vers Mailchimp dans ce but. Cliquez ici pour en savoir plus sur la pratique de confidentialité de Mailchimp.