Stress & Maladie

Vivre au quotidien avec une maladie, un stress de tous les instants

Arthrose, Cancer, Allergies, Fibromyalgie, Diabète, Alzheimer, Autisme, Lyme, Asthme, Parkinson…

Le catalogue des maladies est sans fin, et à chaque étape le stress grandit : du moment où l’on soupçonne un problème sans vraiment savoir lequel, au moment où la maladie est installée, en passant par les examens médicaux, le diagnostic (ou pire, le non-diagnostic), les traitements parfois lourds…

Selon que vous soyez vous-même malade, ou que vous ayez un rôle d’aidant ou d’accompagnant, ce « rôle de l’ombre », si important et parfois ignoré, le stress est différent. Pourtant les deux situations ont un point commun : face au le stress qui peut survenir à tout moment, sans préavis, on peut se sentir impuissant.

 

Les aspects suivants font-ils partie de votre quotidien ?

Si vous traversez une maladie…

La douleur. Les rendez-vous et examens médicaux. La colère. Etre constamment dépendant des autres. Le poids du diagnostic. La solitude, parfois malgré les bonnes intentions autour de vous. L’injustice de votre situation. Cumuler maladie, famille, travail. Le regard des autres et de la société…

Si vous êtes aidant/accompagnant…

Jongler entre votre rôle d’accompagnant ou d’aidant et votre « autre » quotidien : travail, famille… Etre le témoin impuissant de tant de souffrance. Ne pouvoir donner l’espoir que vous ne trouvez pas toujours en vous. Mettre VOTRE vie entre parenthèses. Vous sentir constamment menacé…

Quel est VOTRE stress principal ? Et plus important, que peut-on y faire ?
Comment serait votre vie si vous aviez les moyens de transformer,
réduire, voire désamorcer ce stress à la source ?

 

Qu’il s’agisse d’un diagnostic pouvant affecter la durée de vie, sa qualité, ou même les deux, l’attitude de la personne malade et celle de ses proches ont un impact démontré sur le processus de guérison et/ou la qualité de vie.

Découvrons ensemble comment vous donner les moyens d'agir sur ces sources de stress... et alléger votre quotidien.

Elodie, Agnès, Mary et les autres... Quelle est VOTRE histoire ?

Elodie : « Apprenez à vivre avec vos souffrances »

On ne peut que s’émerveiller de la capacité de survie d’Elodie. Problèmes de thyroïde, arthrose, allergies, algodystrophie… La liste de ses problèmes de santé remplirait cette page.

 

Si ses médecins se sont résignés à faire de leur mieux pour l’aider à supporter sa situation, Elodie ne l’entend pas ainsi ! Comme la plupart des personnes dans son cas, elle a parcouru un grand chemin seule ou avec des thérapeutes. Elle a déjà créé sa boite à outils avec entre autres : alimentation, sophrologie, acupression, et même l’EFT, mon outil de prédilection.

 

Peut-être vous aussi avez-vous déjà beaucoup travaillé de vous même, et vous avez l’impression de tourner en rond, qu’il est possible de mieux utiliser vos outils, d’en trouver d’autres ?

 

Six mois après notre première rencontre, les années de travail d’Elodie ojnt pris un nouvel essor. Le lit médicalisé est reparti, après presque 2 ans d’hospitalisation à domicile. Elle a recommencé à utiliser les escaliers, cuisiner, conduire, sortir, et développe son nouveau parcours professionnel. Elle fait tout cela à son rythme, mais elle le fait…

 

En me contactant, elle souhaitait une aide pour diminuer stress et douleurs. Comme Emma, elle est allée au delà de ses objectifs pour faire la paix avec de nombreux traumatismes du passé, y compris maltraitance dans l’enfance, accidents, viol, impossibilité d’avoir des enfants… Cette liste là aussi est longue !

 

Après 50 ans passés à être quoiqu’il arrive à la disposition de tout le monde sauf d’elle même, Elodie s’exprime :
« Mon désir réel est de créer MA Vie, de vivre ce que je souhaite vraiment. Et je dis enfin JE. »

Pouvoir donner encore plus, en commençant cette fois avec sa propre santé, à tous les niveaux !

Agnès :
dépression et burn-out

A la quarantaine, Agnès me contacte alors qu’une dépression vient de lui être diagnostiquée à la suite d’un burn-out. Elle est en arrêt maladie depuis un peu plus d’un mois. Comme Elodie, elle a décidé que ça ne se passerait pas comme ça, et me contacte pour l’aider à retrouver sa vie.

 

Ses symptômes, je les connais bien :
idées noires, larmes quasi en continu, énergie à peine suffisante pour remplir son rôle de mère célibataire, confiance en soi en dessous du zéro pointé, culpabilité de se retrouver « à la charge de la société », « inutile », « incapable » puisque qu’elle ne peut plus tenir son rôle de cadre performant dans une grande société. Et en même temps extrêmement angoissée à l’idée de revoir son lieu de travail et ses collègues. Le sentiment que sa vie est terminée (voire qu’elle l’aiderait parfois bien à se terminer plus tôt…).

 

Si vous aussi vous êtes au creux de la vague, continuez à lire. Ce qu’Agnès a vécu, peut être est-ce aussi votre prochaine étape ?

 

Nous entreprenons ensemble un travail d’exploration, semé de « scoops », sa version de ce qu’on appelle aussi des moments « aha ! ». Ces moments où tout à coup tout devient clair. Au cours des mois elle découvre entre autres que « je n’ai jamais de colère » se traduit en fait par « je ne me suis jamais autorisé la colère ».

 

Cette réalisation est une étape de taille. Elle constate avec surprise qu’elle sait faire la paix avec les multiples conflits qui jalonnent son passé personnel et professionnel, et même avec les deuils importants de sa vie. Petit à petit, elle retrouve non seulement le goût de vivre, mais en plus elle se découvre des qualités multiples, et de nouveaux projets de vie. Elle va bien retourner à la vie professionnelle et redevenir « utile à la société », mais cette fois, avec sa propre identité, en accord avec ses valeurs, dans la joie et l’amour !

Mary : Cotoyer la maladie d’Alzheimer au quotidien

Lorsque la maladie de son mari a commencé à devenir apparente, Mary l’a ignorée. Avec le temps cependant, le diagnostic est arrivé; il lui était impossible d’en prononcer le nom.  Mary me contacta pour mieux vivre cette situation invivable.

 

Si vous accompagnez un proche dans la maladie et que vous avez le sentiment de ne plus exister, de vous épuiser sans espoir, serait-il temps de trouver de l’aide ?

 

Une trousse à outils pour chaque situation

Chaque stade de la maladie amène des difficultés différentes pour la personne malade, et son accompagnant. Lorsque John était à la maison, c’était une inquiétude constante :

 

Que va-t-il inventer ? La porte d’entrée est-elle fermée à clef ? Comment réagir à ses crises de violence ?

 

On pourrait croire que l’entrée de John en maison de retraite spécialisée serait la libération pour Mary. Cependant, c’est un autre type de soucis qui est arrivé :

 

Prend-on bien soin de lui ? Je me sens coupable de l’avoir confié à ces gens. Et si je n’étais pas là quand il a besoin de moi ?

 

Bien au delà de ses attentes, Mary, en prenant le temps de regarder les choses en face à son rythme, a rencontré une paix grandissante, en travaillant sur ses peurs et ses stress, un à un. Depuis qu’elle a décidé de prendre les choses en main, elle se découvre régulièrement de nouvelles ressources, de nouvelles forces intérieures.
Même si cela n’efface pas la difficulté indéniable de son rôle d’accompagnante, son entourage constate, parfois avec incrédulité, qu’elle « s’en sort plutôt bien » ! Mary accueille la joie de recevoir de l’aide… et à son étonnement, de pouvoir aider en retour les autres accompagnants qu’elle rencontre.

Et vous ? Aimeriez-vous, que votre vie s’allège et que votre chemin de guérison s’éclaicisse ?

 

Avez-vous, comme Elodie, Agnès ou Mary l’ont eue, l’impression d’être dans une impasse ? Que personne ne peut comprendre ? Leurs expériences vous ont-elles aidé à mieux comprendre et définir les stress de votre vie ?

Aujourd’hui, un nouveau choix se présente à vous. Considérez ce que serait votre vie si vous aviez une solution pour vous alléger de vos peurs, de ces moments où vous vous sentez sans solution, sans option, vous libérer de vos colères, soulager vos tristesses. Imaginez comment cette transformation peut agir sur votre santé, aider votre corps à réunir son énergie en vue de faciliter votre mieux-être ?

Vous pensez peut-être que votre situation est trop désespérée ? Au contraire, c’est lorsque l’on est au cœur du problème qu’il est le plus facile d’y accéder, et donc d’accéder à une solution.

C'est pourquoi je vous propose de regarder en face tout cela, mais pas n'importe comment.

Aimeriez-vous

 

pouvoir transformer ce sentiment d’avoir constamment une épée de Damoclès au dessus de vous, et avoir à la place un sentiment de possibilités ?
avoir entre les mains les moyens de diriger votre énergie vers le bien-être au lieu de la diriger vers la maladie et la déprime ?
retrouver et cultiver au quotidien l’espoir, la force, l’envie d’avancer ?

Mon rôle est de vous accompagner dans cette exploration. En identifiant les émotions génératrices de stress, vous allez pouvoir les transformer, à VOTRE rythme, avec les outils qui VOUS conviennent.

Notre prise de contact (gratuite) se passera en plusieurs temps:

1. Comprendre votre problématique dans les grandes lignes, et surtout évaluer comment je peux vous aider à y remédier. Nous détaillerons ensemble un plan d’action,  la durée estimée du temps que nous passerons ensemble, et les priorités que nous aborderons.

2. Evoquer les  outils que nous allons utiliser, afin de commencer dès notre première séance à travailler avec les solutions qui marchent pour VOUS.

3. Nous assurer que vous vous sentez en confiance avec moi; c’est en effet un point très important, car les sujets que nous pourrions aborder ne peuvent se partager que dans une relation de confiance et de sécurité.

 

Par ailleurs, si vous n’êtes pas encore tout à fait à l’aise avec  Skype c’est l’occasion de constater que tout va bien de ce côté là! Alors à tout de suite?

 

Je ne suis pas médecin, et ni moi ni ce site n’ont de vocation médicale. Consultez toujours votre médecin pour toute situation médicale.