Je ne sais pas quoi dire en tapotant – Tapo-Truc n.2 : défoulez vous!

Je ne sais pas quoi dire en tapotant – Tapo-Truc n.2 : défoulez vous!

Vous aimeriez donc utiliser l’EFT, mais vous ne savez pas par où commencer. Et si vous commenciez par vous défouler sur ce qui vous gêne?

D’abord, pensez à prendre UN PROBLEME A LA FOIS. Une fois votre « cible » identifiée, respirez profondément, et tapotez simplement en vous concentrant sur ce problème. Quels que soient les mots qui vous viennent, ce sont ceux qui vous conviennent. Le meilleur moyen est de nommer ce problème et simplement vous décharger de tout ce poids. Tout est autorisé, crier, utiliser des gros mots, tout ce qui peut vous aider à faire sortir tout ce poids, cette tension. J’ai parfois suggéré à certaines personnes de jurer un bon coup dans une session, et c’est ce qui leur avait manqué pour évacuer certains sentiments.

On pourrait penser que c’est une mauvaise idée d’exprimer tous ces mauvais sentiments, cela pourrait les renforcer. C’est possible… sauf quand vous tapotez en même temps. Alors que vous exprimez consciemment tous ces sentiments, le tapotement les évacue pour vous. Cela explique qu’il ne soit pas nécessaire de créer de belles phrases bien positives, du moins pas pour commencer. Un moment viendra où vous pourriez en avoir assez de toutes ces pensées négatives et usantes. Quand ce moment arrive, vous préférez vraiment vous sentir bien et heureux. Alors, vous êtes prêt pour changer votre discours de manière positive. Les mots se présenteront d’ailleurs d’eux-même. Mais pour le moment, votre objectif est de vous décharger de ce que vous n’avez plus envie de porter, que ce soit émotionnel ou physique. Prenons deux exemples.

Un exemple émotionnel:

Supposons que vous soyez en colère contre quelqu’un (voire contre vous-même, d’ailleurs). Evaluez votre colère (0-10). Vous pouvez commencer par une phrase initiale simple sur le bord de la main (Point de Karaté), du genre :

Même si je suis vraiment en colère contre xxxx, j’aimerais me sentir bien.

Tapotez ensuite sur chaque point, simplement en racontant ce qui se passe pour vous, comme VOUS le ressentez:

Je suis tellement en colère contre xxx. Comment ose-t-il/elle?!. Je suis vraiment furieux(se). Il/Elle n’aurait pas dû dire/faire xxxxx. Ca ne va pas se passer comme ça. Je suis tellement en colère…

Continuez en décrivant comment votre corps exprime cette colère, si c’est le cas :

mon cœur bat trop vite, j’étouffe, j’ai l’impression d’avoir reçu un coup de poing dans le ventre, mes mains sont moites…

Donnez autant de détails que possible.

Un exemple physique:

Supposons que vous avez mal au dos. Evaluez la douleur (0-10). Comme pour le cas précédent, vous pouvez commencez par une phrase simple sur le côté de la main, comme :

Même si j’ai cette douleur dans le bas de mon dos, j’aimerais me sentir bien.

Tapotez ensuite sur chaque point, simplement en décrivant la douleur, comme VOUS la ressentez:

c’est TELLEMENT douloureux. Cette douleur qui tire/pince/lance/pique/me poignarde…. Cette douleur, juste à gauche en bas de mon dos…

Et comme nous réagissons généralement à nos douleurs aussi au niveau émotionnel, continuez en décrivant vos sentiments:

J’en ai assez de cette douleur. C’est tellement frustrant/énervant… J’ai horreur de cette douleur qui m’empêche de vivre ma vie… etc…

A nouveau, donnez autant de détails que possible.

Soyez aussi honnête que possible dans vos descriptions. Si vous ne vous sentez pas mieux après quelques minutes de tapotements « de défoulement », revoyez ces quelques suggestions.

Notez que si la phrase initiale sur le bord de la main vous pose un problème, vous pouvez tout simplement tapoter tous les points directement, car vous êtes dans le feu de l’action et votre ressenti est bien identifié.

Et bien sûr consultez un médecin pour tout souci médical, que ce soit une maladie physique ou mentale.

Est-ce que cela vous a aidé(e) ? Partagez vos expériences ci dessous ou  contactez moi ici.

Aucun commentaire

Publier un commentaire